Tirailleur, facteur, anticolonialiste : la courte vie militante de Lamine Senghor (1924-27)

Murphy, David (2015) Tirailleur, facteur, anticolonialiste : la courte vie militante de Lamine Senghor (1924-27). Cahiers d'histoire, 126. pp. 55-72. ISSN 2102-5916

[img]
Preview
Text (Murphy-CDH-2015-Tirailleur-facteur-anticolonialiste-la-courte-vie-militante)
Murphy_CDH_2015_Tirailleur_facteur_anticolonialiste_la_courte_vie_militante.pdf
Accepted Author Manuscript

Download (321kB)| Preview

    Abstract

    Certains aspects de la culture « noire » en France pendant l’entre-deux-guerres sont bien connus: le jazz, Josephine Baker et la vogue nègre dans les années 1920; l’influence de la Renaissance de Harlem et l’émergence de la Négritude dans les années 1930. Mais beaucoup moins connus sont les militant noirs d’origine africaine et antillaise de l’entre-deux-guerres. Au cours des trente dernières années, des chercheurs tels que Philippe Dewitte, Olivier Sagna, Christopher L. Miller et Brent Hayes Edwardsi ont revisité les écrits et les actions de militants noirs qui étaient actifs en France pendant cette période. Cependant, la recherche universitaire n’a pas encore réussi à déplacer les images populaires de l’entre-deux-guerres axées sur le jazz et la biguine.