Texte à images, images de textes : Dieu prend-il soin des bœufs? de Patrick Modiano et Gérard Garouste

Morris, Alan (2012) Texte à images, images de textes : Dieu prend-il soin des bœufs? de Patrick Modiano et Gérard Garouste. French Cultural Studies, 23 (4). pp. 319-328. ISSN 0957-1558

Full text not available in this repository.Request a copy from the Strathclyde author

Abstract

Cet article porte sur une des nouvelles les moins connues de Patrick Modiano : Dieu prend-il soin des bœufs ?, ouvrage de bibliophilie écrit en collaboration avec l’artiste Gérard Garouste. Après un court résumé de l’histoire de ce livre – variation sur le conte pour enfants traditionnel – le texte est situé dans le contexte de l’ensemble des écrits de l’auteur, afin de mettre en évidence les nombreux jeux de miroirs qui se créent. D’une part, sont mis en valeur des éléments du récit qui sont des constantes de l’imaginaire du romancier : les personnages-animaux servant de métaphores ; l’omniprésence de la Seconde guerre mondiale et de l’Holocauste ; le clin d’œil fait à l’Œdipe ; l’importance des images (contribution d’un artiste-illustrateur); les apports intertextuels. D’autre part, la spécificité de ce texte est soulignée : le fait qu’il se termine bien et sans ambiguïté, ce qui nécessite une inversion de plusieurs grands thèmes modianiens habituels. Il y a donc une concordance évidente entre la rareté de ce livre, qui est quasiment inaccessible au grand public, et la (relative) nouveauté de certains aspects de l’histoire qu’il véhicule, aspects également rares au sein de l’œuvre modianienne. This article focuses on one of the lesser known new Patrick Modiano: God does he care for oxen?, Bibliophile book written in collaboration with the artist Garouste. After a short summary of the history of this book - a variation on the traditional children's story - the text is set in the context of all his writings to highlight the many games that mirrors created. On the one hand, are highlighted elements of the story which are constants of the imagination of the novelist: the animal characters using metaphors, the omnipresence of World War II and the Holocaust, the wink eye is in Oedipus the importance of images (contribution of an artist and illustrator) contributions intertextual. On the other hand, the specificity of this text is underlined: the fact that ends well and unambiguous, which requires a reversal of several major themes modianiens usual. So there is a clear correlation between the scarcity of this book, which is almost inaccessible to the public, and the (relative) novelty of some aspects of the history it carries, also rare aspects in the work modianienne.